Parfois, nous pouvons nous sentir démuni fasse aux oeuvres de l’ennemie. Nous avons parfois l’impression qu’il a beaucoup de pouvoir sur nous, et le mal qu’il peut causer nous semble insurmontable et iréparable. Plusieurs fois dans ma vie, je me suis retrouvé dans ce genre d’endroits morbides, sans pouvoir trouver d’issue de secours. C’est une vraie prison dans laquelle l’ennemie veut nous enfermer. Mais heureusement, ça n’est pas du tout la réalité dans laquelle nous vivons ! Nous vivons dans un monde qui a un remède, une solution, une porte de sortie, et son nom est Jésus-Christ ! Il est l’alpha et l’oméga, le début et la fin, tout subiste par Lui.

“Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.” - Colossiens 1:17

L’ennemie est très fort pour nous séduire, nous faire tomber dans le péché, ensuite nous culpabiliser et enfin nous faire croire que c’est irrémédiable et sans espoirs, mais il a tort sur toute la ligne.

J’ai découvert il y a quelque temps cet art japonais appelé “Kintsugi” (https://fr.wikipedia.org/wiki/Kintsugi) qui consite à réparer des porcelaines ou des céramiques avec de l’or. Si vous regardez le résultat, vous serez surement d’accord avec moi pour dire que les porcelaines réparées sont souvent plus belle après avoir été réparés qu’avant.

Tout ça est une pale image de ce que notre Seigneur fait avec nous. Il prend nos vies, nos échecs, nos souffrances, nos incompréhensions, bref nos morceaux brisés et il les rassemblent avec de l’or, sa gloire, si l’on se laisse faire par Lui. À termes, je suis convaincu que toute personne qui aura été sauvé par notre Seigneur ressemblera à ces vases de procelaines réparés. Jésus n’est pas effrayé par nos fautes, nos échecs ou nos peurs. Il ne doute jamais de nous, il crois en nous. Il sait que nous sommes rendu capable en Lui.

“Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.” 2 Corinthiens 5:17

Nous sommes une nouvelle créature en Christ. Est-ce que ça veut dire que Dieu jette pour autant tout ce que nous sommes ? Non absolument pas, il nous a choisi tel que nous sommes, il récupère nos morceaux qui sont importants pour lui, il nous restaure et nous guéris, mais il fait cela en nous donnant une nouvelle vie. Car c’est un nouveau vase qu’il fait. Notre ancienne nature de pécheur est passé et elle doit le rester.

Le mot “nouvelle” ici est le mot grec “kainos” qui signifie “jamais créé avant / sans précédent”. Dieu fait des nous des nouvelles créatures, jamais créé avant, mais cela ne veut pas dire qu’il part de zéro et qu’il fait table rase sur nos morceaux. Au contraire, toute notre histoire est la base de son travail. Dieu veut restaurer notre être, il restaure notre destinée, nos rêves, nos pensées, nos cœurs, nos familles. Il n’est pas un Dieu qui vient habiter en nous en disant “Olala quel taudit cette maison ! Je vais tout raser avec des bulldozers et tout jetter, il n’y a rien à garder ici” ; même si honnêtement parfois nos vies sont tellement en bazard que s’il on regarde humainement on se dit que ça serait le plus simple. Mais il vient habiter en nous avec une volonté de restorer notre maison. Il aime nos vies en bazard car elles lui laisse la possibilité d’interenir dans nos vies. Il n’aime pas pour autant nos péchés et nos échecs ou nous voir souffrir. Mais quand c’est le bazard, il prend plaisir à venir nettoyer et ranger avec nous. Il prend plaisir à nous sortir de là.

Entendez-moi bien, tout est par grâce. Il n’y a rien de notre ancienne vie de pécheur à garder pour Dieu, et c’est en ça que Paul dit “Les choses anciennes sont passées”. Mais quand vous devenez Chrétien, vous avez beau avoir cette nouvelle vie en Christ, vous continuerez à pécher parfois, et c’est de ce sujet là que je parle actuellement.